zur Startseite

R&D

Label du Stifterverband

Innovation grâce à la recherche.

Parmi les 3,5 millions d'entreprises allemandes, moins d'un pour cent s'adonne à la recherche. Il s'agit donc d'un groupe extrêmement important. Car seuls ceux qui effectuent un travail de recherche peuvent découvrir des nouveautés et contribuer à l'essor. Depuis 2014, le Stifterverband (association fondatrice allemande) récompense par le label " Innovation grâce à la recherche " les entreprises s'engageant grâce à leur recherche envers l'état et la société.

En Allemagne, le Stifterverband est l'un des plus grands promoteurs scientifiques privés. Outre son engagement envers les académiciens en herbe, d'excellentes hautes écoles et une recherche à la pointe, sa mission consiste également à examiner et évaluer le système allemande de recherche et innovation. Quelle est la somme investie par l'économie allemande dans la recherche et le développement ? Quelles en sont les répercussions à venir pour le pays ? Ce sont les questions essentielles de l'enquête relative à la recherche et au développement pour les statistiques scientifiques réalisées chaque année au sein du Stifterverband pour le compte du Ministère Fédéral de l'Éducation et de la Recherche.

Recherche et développement chez MAFAC

Innovateur et pionnier

Grâce un travail de développement fondamental, MAFAC met au point, depuis plus de 20 ans, des technologies révolutionnaires assurant un maximum d'efficacité en matière de lavage industriel de pièces. Un vaste portefeuille de brevets, comprenant des techniques uniques en leur genre pour les machines et méthodes, souligne la compétence en matière d'innovation.

Il n'est par conséquent pas étonnant que MAFAC soit depuis des années un partenaire apprécié pour les projets de recherche effectués dans les grandes écoles. C'est ainsi que nous coopérons actuellement au projet "Energieeffiziente Fabrik" de l'Institut PTW de gestion de production, technologie et machines outils de l'université technique de Darmstadt.

Le but de ce projet de recherche orienté vers l'avenir est de baisser la consommation énergétique dans la fabrication industrielle. Des synergies correspondantes doivent permettre d'atteindre un potentiel d'économie de 40 % environ par rapport à la situation actuelle. Dans le secteur du lavage de composants, les processus de traitement de MAFAC sont intégrés dans la chaîne de processus représentative de ce projet de recherche.

Efficacité énergétique dans la production

MAFAC est le partenaire de la fabrique ETA

Dans le cadre du projet "Energieeffiziente Fabrik", l'Institut PTW de gestion de production, technologie et machines outils de l'université technique de Darmstadt rechercher le potentiel d'économie énergétique dans la fabrication industrielle, grâce à la collaboration de tous les secteurs d'entreprise.

L'ETA (« Fabrique efficace du point de vue Énergie pour la recherche interdisciplinaire en matière de Technologie et d'Application) permet pour la première fois d'observer et d'optimiser l'efficacité énergétique d'un processus intégral de production industrielle.

Pour cela, une chaîne représentative de processus à haut potentiel d'optimisation a été choisie. Outre trois processus d'usinage et un processus de traitement thermique, cette chaîne comporte deux processus de nettoyage réalisés par MAFAC. D'autres entreprises, telles par exemple que BMW, BOSCH, DAIMLER, EMAG, BOSCH Rexroth, OPEL, SIEMENS, l'université de Stuttgart et VIESSMANN sont impliquées dans ce groupe de travail.

À l'issue d'un période de préparation de 2 ans, le projet de recherche a officiellement démarré en mai 2013. La construction d'un atelier de 650 mètres carrés commencera en 2014 et devrait s'achever en 2015. Le ministère fédéral de l'écologie et de la technologie (BMWi), du Land de Hesse et l'université encouragent le projet « Fabrique ETA » avec une participation de onze millions d'euros environ.

Le projet sera présenté au public au cours du salon AMB 2014 de Stuttgart, en tant que partie d'une exposition spéciale consacrée au "Tour d'innovation dans l'usinage du métal".